Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 18:06

La démocratie participative, ce n’est pas de produire un document-programme de 44 pages sur Champigny aux frais du contribuable, sans consulter sa propre majorité, et a fortiori son opposition…

La démocratie participative, ce n’est pas de rester sur son stand à la foire au troc et n’en sortir que quelques instants pour rencontrer quelques associations ou ne faire qu’une brève apparition au marché

de Noel et des créateurs de Coeuilly sans saluer tous les commerçants.

La démocratie participative, ce n’est pas d’organiser de vastes réunions sur l’aménagement du centre-ville où sur l’arrivée de la fibre (que nous attendons encore et toujours) soi-disant pour écouter les campinois mais apprendre en fait que tout est déjà décidé avant, souvent en bureau municipal.

La démocratie participative ce n’est pas de prévoir des conseils de quartiers qui se réunissent sporadiquement au bon vouloir de leur président, et de les doter de budgets participatifs, mais de refuser les projets innovants. Tel est le cas de celui présenté par une association de Coeuilly de rééditer un livre aujourd’hui épuisé sur ce quartier de notre ville, alors même que l’intégralité des fonds alloués à ces conseils de quartiers ne sont pas utilisés et que le projet a été présenté dans les délais pour 2018.

Non, la démocratie participative, c’est écouter mais également entendre les habitants ainsi que leurs doléances et leurs souhaits pour la ville, pour leur ville.

En ce moment et depuis plusieurs mois, l’équipe de Champigny Alternance est sur le terrain, à votre écoute, en porte à porte, pour construire avec vous et à vos côtés, le programme de l’alternance municipale pour 2020. Réservez-leur le meilleur accueil, car c’est avec vous que doit se construire la ville que nous voulons en termes d’emplois, de commerces, de sécurité, de transport, de cadre de vie, d’enseignement, de culture, de loisirs et sur tout sujet que vous jugerez important.

Pour que nous soyons ensemble tous fiers de notre ville et que le vivre ensemble ne soit pas un vain mot, que notre ville ne soit plus célèbre à cause d’évènements tragiques comme ceux qui ont fait la une des médias il y a tout juste un an, nous travaillons de concert avec les habitants qui le souhaitent à l’élaboration d’un projet de ville et d’un projet de vie dont tous les campinois puissent être fiers.

La démocratie participative ne doit pas être un vain mot, mais un axe de gestion de la ville car à trop se couper de la base et à vivre sur des idéaux perdus ou loin du terrain, on se déconnecte de sa population et on ne répond plus aux attentes des habitants.

Vous pouvez compter sur toute l’équipe de Champigny Alternance pour être toujours à votre écoute, aujourd’hui et demain. Nous vous souhaitons à tous et à vos proches une excellente année 2019.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 14:16

Comme le titre l’article de Forum de Fuchs, http://forumchampigny.com/  "un vote clair une mobilisation molle", la teneur de l’article n’est pas sans me rappeler ce que nous écrivions ici il y a déjà 5 ans http://pcona.over-blog.com/article-limite-champigny-118447673.html à savoir que pour mieux vendre leur maison ou appartements, tous les habitants en limite de villes voisines mettent dans leur annonce "limite Joinville, Saint Maur ou Nogent",  on n’a jamais vu un joinvillais ou nogentais écrire « limite Champigny », la palme d’or de l’absurde revenant à Saint Maur dont certains habitants voulaient retirer le nom de Champigny de la gare qui dévalorisait leurs biens.

De la à parler de mobilisation mole avec 54% de votant, c’est un score que certains aimeraient bien à avoir dans des élections locales, surtout quand il s’agit d’élections partielles non médiatisées par un enjeu national!

Quant au résultat s’il est sans appel, il dénote bien d’un réel malaise qui pourrait se traduire par un souhait de sécession par de nombreux autres quartiers qui pourraient se considérer comme à la fois délaissés et vache à lait de la fiscalité locale, et sans qu’il ne s’agisse de monter les uns contre les autres, le concept du « vivre ensemble » commençant de plus en plus à sonner creux.

Que l’on y prenne garde, car Champigny pourrait à terme effectivement se retrouvé limité au Bois l’Abbé, aux Mordacs et au Centre Ville.

Le Bois l’Abbé pourrait bien être proposé à Chennevières qui en détient déjà une partie pour aider cette ville à combler une partie de son déficit de logements sociaux, mais Coeuilly pourrait demander à être rattaché au Plessis Trevise, qui a gardé un esprit village, plus qu’à Villiers qui a aussi ses propres difficultés et bétonne actuellement largement, ce qui n’est pas dans l’esprit « village » de Coeuilly.

En revanche, le Plessis accueillerait avec plaisir les habitants de Coeuilly, il ne resterait plus qu’à en négocier les conditions, comme par exemple 10 ans d’exonération de taxe foncière.

Cela peut sembler pour certains beaucoup, mais c’est exactement ce dont bénéficient les nouveaux propriétaires qui entrent en accession sociale !

Quant à la répartition sociologique et la « gentrification » ou la « boboïsation » tant redoutée par la municipalité et qu’elle tente de freiner par tout moyen pour éviter une issue électorale à la Montreuil ou à la Saint Denis ou l’arrivée de classes moyennes et moyennes supérieures a obligé les municipalités à évoluer au risque de disparaitre, rassurer-vous, Champigny est encore loin d’être rentré dans la moyenne francilienne.

Si le nombre d’ouvriers est passé sous la barre des 20% et que le nombre d’employés reste à 30%, celui de cadres n’est que de 17% et celui de de chefs d’entreprises, commerçants et artisans n’est que de 7% en ligne avec le taux régional.

En revanche, le taux régional moyen de cadres est de plus de 20% et celui d’employés de 26,6% et d’ouvriers de 16,6%, soit un taux campinois de «3,5 % supérieur sur ces deux catégories professionnelles et 3 points de moins pour les cadres.

Il y a donc encore certainement un effort à faire pour attirer les CSP+ ne serait-ce que pour revenir dans la moyenne régionale (je ne parle pas d’avoir les taux d’Issy les Moulineaux ou du 92).

Or ce sont bien les classes moyennes et supérieures qui consommeront local, se cultiveront local, mettront leurs enfants à l’école locale, paieront leurs impôts localement !

Ne scions pas la branche sur laquelle nous sommes assis, Champigny a des atouts (bords de Marne, foncier disponible, cadre de vie, habitat pavillonnaire.. et 2 gares du grand Paris qui arrivent ), à nous de faire que ces futurs nouveaux habitants nous préfèrent aux villes voisines…

Toutes les villes n’ont pas les moyens d’avoir 70% de logements sociaux comme Orly, car toutes les villes n’ont pas la rente de l’aéroport qui dope les recettes. Mais si l’on n’y prend pas garde par des propositions et mesures adaptées, on y arrivera par le seul retrait des zones pavillonnaire !

Île-de-France : les cadres, ouvriers, artisans, employés

Données 2014

Actifs de 15 à 64 ans

% des actifs de 15 à 64 ans

Moyenne des régions

Agriculteurs exploitants

5 472

0,9 %

6,0 %

Artisans, commerçants, chefs d'entreprise

286 948

6,3 %

7,5 %

Cadres et professions intellectuelles supérieures

1 654 961

20,1 %

9,5 %

Professions intermédiaires

1 559 400

28,5 %

22,7 %

Employés

1 623 816

26,6 %

27,1 %

Ouvriers

860 439

16,6 %

26,5 %

Partager cet article
Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 00:24

Arrivée de Champigny notre ville pour une fois en début de mois et toujours un plaisir de lire quelques perles à voir ci après!

180 personnes selon les organisateurs ! Et selon la police? Dommage il n'y a pas de photos mais on en a!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah Bon? On ne les a pourtant pas vus sur Coeuilly !

 

Champigny notre villeChampigny notre ville
Champigny notre ville
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2018 5 12 /01 /janvier /2018 18:58

Ces derniers temps, vous êtes plusieurs (dont les 2 députés de la circonscription) à m’avoir demandé pourquoi j’ai « démissionné » d’en Marche fin novembre dernier, ou comment décrypter 20 minutes d’interview en 2 minutes à l’antenne du JT de 20h https://www.francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/le-conseil-national-lrem-s-ouvre-dans-la-division_2474192.html#xtor=CS2-765-[facebook]-

Plutôt que de « mettre en sommeil » mon adhésion tout seul, quand l’on m’a proposé de rejoindre 99 autres « démissionnaires », j’ai trouvé l’initiative intéressante et de fait, quand BFM TV m’a proposé dans la foulée de m’envoyer un Uber pour faire un plateau télé, j’ai décliné car ne me sentais ni le porte-parole des 99 autres, ni en situation de le faire.

Quand le lendemain, le JT de France 2 m’a proposé un reportage de fond sur les raisons d’une démission, j’ai trouvé l’initiative plus intéressante et structurée, et occasion en 20 à 30 minutes d’enregistrement, d’en retenir 2 minutes. C’est le jeu et la loi du genre, ces 2 mn d’antenne ne dénaturent pas le sens général de mes propos, ne présentent pas de propos hors contexte ou ne me font pas dire l’inverse de ce que j’ai dit comme cela arrive parfois.

Si l’intégralité de l’interview avait été diffusée, vous auriez entendu toutes les réserves que j’ai pu émettre sur la façon dont les investitures aux législatives ont été réalisées. Sur la façon dont malgré des semaines de discussions et de réflexion avec notamment un des directeurs de cabinet de Macron à Bercy, le choix du candidat (en l’occurrence de la candidate) retenu(e) n’était sans doute pas le meilleur face à Gilles Carrez dans une circonscription ancrée à 55% à droite, et face à une personnalité locale connue et reconnue.

Que face à lui, il eut été sans doute judicieux de proposer un candidat issu de la société civile mais déjà bien ancré localement, et en capacité de tenir un débat, sur des problématiques économiques, ou alors de parachuter une "pointure" de Bercy.

Que ces candidats sont peu nombreux mais pouvaient exister.

Que de même, les modalités d’investiture aux sénatoriales ont pu poser des questions,

Qu’il aurait été utile de s’appuyer plus et mieux sur les grands électeurs soutiens de Macron, et pas que pour leur demander de tracter sur les marchés en dernière minute pour la candidate.

Que l’adoption des statuts à valider en quelque jours, au 14 juillet alors que j’étais déjà en vacances n’était pas satisfaisant en termes de méthode.

Que l’élection de Castener, à partir d’un collège d’électeurs n’était pas très démocratique,

Que je ne me sentais pas le « représentant » permanent et le défenseur de la politique de Macron, sans être associé aux décisions ni consultations des comités locaux.

Que je n’avais jamais été encarté, était indépendant et qu’il y avait des gens bien à droite et à gauche, mais que ma priorité était Champigny Alternance et l’alternance à Champigny, et pas de servir de 5ème roue de carrosse au comité local de Champigny…

Voilà, c’est pour toutes ces raisons, entre autres, que j’ai décidé de prendre mes distances avec le parti En Marche.

Beaucoup l’ont compris et m’ont félicité. D’autres l’ont regretté, mais la plupart quand je leur ai demandé « êtes-vous adhérent ? » m’ont répondu, non, juste sympathisant. Et bien moi aussi, je suis sympathisant non pratiquant.

Et puis oui, il faut que je change l'écran de mon smartphone!

Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?
Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?
Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?
Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?Pourquoi j’ai démissionné d’en Marche ?
Partager cet article
Repost0
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 15:45

Dur, dur, parfois de passer 4 ou 5 heures en conseil municipal jusqu’à une heure du matin, parfois plus tard, pour attendre les 5 mn où on interviendra sur un point particulier, et écouter de longs monologues, parfois truffés de contre-vérités ou de polémiques politiciennes !

Ces comptes-rendus sont publics, affichés sur les murs extérieurs de la Mairie, et également disponibles sur le site de la ville (avec parfois moult retard).

On pourra lire par exemple ici mon intervention le 29 mars dernier sur le projet de création d'une médiathèque à la cité du bois l'abbé en remplacement de la bibliothèque du quartier pavillonnaire de coeuilly.

Mais ces séances, sont également parfois au détour d’une phrase, l’occasion de régler des comptes avec quelques contre-vérités, ou informations tronquées ou sorties de leur contexte, comme j’ai pu déjà le faire par exemple ici même, lorsque dans une tribune, le Maire communiste a pu déformer mes propos.

à lire page 26, et page 30 et 31 du compte rendu du Conseil Municipal du 1er février, ou encore pages 34 et 35 (sur 48 ) de celui du 29 mars, pages reproduites ci-après

Partager cet article
Repost0
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 15:04

La ville a décidé à la suite des assises sur les transports de réactiver une commission extra-municipale sur les transports et c'est tout à son honneur http://www.leparisien.fr/champigny-sur-marne-94500/champigny-faciliter-l-acces-des-pietons-et-des-velos-07-02-2017-6662628.php

Mais pourquoi sur un sujet pourtant fondamental et structurant, il a été constaté à plusieurs reprises une participation réduite à la portion congrue malgré de grands renforts de communication (non seulement on envoie des mels mais on appelle les habitants (mais pas tous!) pour qu'ils viennent.

Cet remarque car bien qu'ayant signé les listings en tant qu'habitants et élu de la ville, j'ai pu constater à titre personnel n'avoir jamais reçu ni mel ni appel pour venir à aucune de ces réunions, alors que des voisins « simples habitants », eux si !

Maintenant, j'ai peut être la réponse à la maigre participation à certaines de ces réunions participatives municipales... Peut-être juste parce qu'elles ne servent à rien ?

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 22:30

Exposition intéressante vue au Mucem de Marseille, surtout quand on a eu chance de connaître un peu le pays de destination, dans une période calme, et goûter aux charme des paysages et à la gentillesse des habitants.

Ce qui est intéressant, c'est notamment les modalités de voyages et primes de déménagement accordées aux nouveaux colons, avec droits en poids en en volume en fonction de la composition de leur famille, tout cela au frais du contribuable, avec attribution d'une terre en contrepartie de l'engagement de l'exploiter quelques années. Avis aux faibles et souffreuteux, déconseillé!

Exposition anti coloniale au Mucem de Marseille
Exposition anti coloniale au Mucem de MarseilleExposition anti coloniale au Mucem de Marseille
Exposition anti coloniale au Mucem de MarseilleExposition anti coloniale au Mucem de Marseille
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 19:36

Le Maire de Champigny critique une décision du Conseil des Territoires « Paris Est Marne et Bois » (le notre) de vouloir installer son siège administratif à Joinville et non à Champigny (principale ville du territoire). Il met cela sur le compte de préjugés à l'égard de Champigny, mais sans s'interroger sur ces préjugés et sur les raisons sur lesquelles Champigny est moins attractive que les villes voisines. Cela vaut également pour les maisons et appartements privés dont les vendeurs préfèrent mettre proche Villiers, proche Plessis, Joinville, Bry Saint Maur que Champigny comme nous l'écrivions il y a déjà 3 ans http://pcona.over-blog.com/article-limite-champigny-118447673.html

En tous les cas un constat, pour un maire qui souhaite que l'arrivée du grand Paris Express ne fasse pas monter le foncier et que « les prix restent maitrisés », un foncier plus cher ne gène pas tout le monde !

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 18:24

Réalisée il y a quelques mois lors d'une visite à Londres, mais il m'a semblé intéressant de partager ces quelques images et affiches de John Heartfield, artiste allemand engagé, spécialiste du photo montage dans les années 30 bien avant photoshop, et qui par anti nazisme a pris un pseudo anglo saxon. Voir notamment son profil wiki https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Heartfield ou http://www.ac-grenoble.fr/college/pagnol.valence/file/HDA/ArtsPlastiques/HeartfieldRess5.pdf

 

 

Exposition anti nazisme à la Modern Tate GaleryExposition anti nazisme à la Modern Tate Galery
Exposition anti nazisme à la Modern Tate GaleryExposition anti nazisme à la Modern Tate Galery
Exposition anti nazisme à la Modern Tate GaleryExposition anti nazisme à la Modern Tate Galery
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 14:01

En période préélectorale, il est coutume de revoir sur les marchés les différents partis politiques, tractant pour les avantages comparés de tel ou de tel candidat. En cette période de primaire de la Droite et du Centre (et des indépendants?), l'actualité politique est quelque peu monopolisée par le fait de savoir qui des 7 impétrants, aura les suffrages des habitants les 20 et 27 novembre, le vainqueur ayant de bonnes chances de figurer au 2ème tour des présidentielles au mois de mai, voire de l'emporter. Il est donc important de se mobiliser dès le mois de novembre, car il n'y a pas besoin d'être grand clair pour savoir qu'à ce jeu de la mobilisation, si elle est faible, Nicolas Sarkozy, resserré autour de se militants a toutes les chances de l'emporter et qu'au contraire, avec une mobilisation forte, Alain Juppé a toutes ses chances. 

Même si les sondages ne font pas une élection, surtout quand il s'agit d'une première comme cette primaire, avec un corps électoral fluctuant, et qu'il peut y avoir encore des surprises, les soutiens d'Alain Juppé sont à ce jour sereins.

A Champigny, qui n'est pas une terre de droite forte ni décomplexée, il est probable que le candidat préféré des français ait une longueur d'avance.

En tout état de cause, il est réjouissant de voir tous les soutiens des 7 candidats tracter à Champigny côte à côte, dans une bonne ambiance et dans la bonne humeur, soudés par le même souhait d'alternance municipale, et loin des affrontements que certains souhaiteraient voir naître après le 27 novembre. 

Dans le camp d'en face, en l'absence de programme et de candidats, il est amusant de voir sortir tous les week end le parti communiste mobilisant un ancien maire pour CE QUE DEMANDE LE PEUPLE! assez de divisions! 

Que demande-t-il? l'alternance! 

 

 

Au PS (ou ce qu'il en reste), on tracte un 4 pages en grand format pour défendre le bilan de François Hollande. Intéressant, car sans ce document, on serait bien en peine, au bout de 4 ans et demi de faire effectivement un bilan.

ah et au fait, où voter aux primaires des 20 et 27 novembre? http://www.primaire2016.org/ou-voter/ et passer me (nous) voir au bureau de vote de Coeuilly et du Village Parisien, rue du Plessis Trevise, plus d'infos dans le prochain Champigny Notre Ville!

Retour des tractages sur les marchés!Retour des tractages sur les marchés!
Retour des tractages sur les marchés!Retour des tractages sur les marchés!
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : le blog de Coeuilly et du Village parisien
  • : le Blog de Coeuilly et du village parisien
  • Contact

Profil

  • le blog de Coeuilly et du village parisien
  • 20 ans à Coeuilly et au village parisien, passionné de transport, d'urbanisme et de bonne gestion, j'en connais toutes les arcanes pour en avoir écumé entre autres toutes les boites aux lettres
  • 20 ans à Coeuilly et au village parisien, passionné de transport, d'urbanisme et de bonne gestion, j'en connais toutes les arcanes pour en avoir écumé entre autres toutes les boites aux lettres

Recherche